Ce site utilise des cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Blogpress

5 septembre 2017

Randonnées, les plus ou moins belles pistes du numérique

Rien de tel que d’agrémenter ses vacances par quelques belles ballades qui vous aideront à reprendre la rentrée en pleine forme.
Pour organiser les parcours, mes jeunes et « beaux enfants » m’ont fait découvrir quelques applications » intéressantes qui renseignent rapidement sur la localisation, les temps de parcours, niveaux de difficultés et descriptif de chaque parcours.
Si les descriptifs sont plus ou moins de bonne qualité, ils sont issus du partage d’expérience de ceux qui ont déjà emprunté les sentiers, et on ne peut qu’encourager cette belle communauté.

Parmi mes coups de cœur le site : https://www.visorando.com, un outil créé il y a quelques années par un passionné de rando et un développeur.
Très bien pensée, l’appli permet de créer ses propres randonnées tout en se basant sur les échanges des autres utilisateurs. Il s’adresse aux randonneurs de tout type (pédestre, vélo VTT, raquette..). La version gratuite permet 3 jours de téléchargement sur tout type d’appareil, sans oublier les applis pour Androïd et Iphone (exit bien sûr Windows Phone !).

Pour en savoir plus, direction cette petite vidéo, qui vous dira tout :

C’est grâce à cette belle invention, que nous avons pu préparer notre visite aux cascades du Sautadet, à Laroque sur Ceze, dans le Gard. 
Arrivée dans l’après-midi, la visite autour du village augure d’une belle ballade et nous gardons le meilleur pour la fin, les chutes d’eau sur un plateau calcaire alvéolée naturellement par l’érosion de l’eau.
Le parking est payant mais bon 4€ pour la journée, nous sommes satisfaits d’apporter notre obole à la commune.

Enfin, l’arrivée sur ce lieu paradisiaque !!!
Il y a du monde, normal, l’endroit est magnifique, mais…. il y a surtout du plastique, des déchets jetés sauvagement dans les vasques que dame nature avait mis tant de temps à  sculpter. La commune a pourtant pris la précaution d’installer des poubelles, devrait-elle aussi distribuer des lunettes de vue ?
Donc, adieu contemplation, direction la sortie après nous être attardés juste quelques minutes.

Aussi, on pourrait montrer du doigt la diffusion rapide des informations que nous permettent tous ces outils. Le partage, la communication rapide, impliquent un comportement incontrôlé des utilisateurs. Irrespect et égoïsme dominent, là où nous devrions nous montrer humble, reconnaissant. Plus un endroit est connu, plus il y a de monde et donc de risque de dégradation.
Et pourtant, se voir offrir gracieusement des connaissances devraient nous rendre au contraire plus respecteux, plus sensible. 
Visiorando est le fruit d’une belle collaboration, un bel exemple de ce que de « modeste humains » peuvent créer. Il prouve que le numérique peut-être un vecteur de bonheur, quand il est piloté avec sagesse.

Alors rendons lui hommage ne serait-ce qu’en délivrant la nature de nos déchets.
Et dire que pas besoin de smartphone, un simple petit sac emporté dans sa poche suffit !
Bonne ballade.
Auteur : Florentine POUCHIN
Partagez: